Les Calculs Urinaires et Biliaires

3

Calculs urinaires

Magnésium

Aubier de tilleul

3

Calculs biliaires

Chardon- Marie

Menthe poivrée

Sources

Pediatr Nephrol. 2010 May;25(5):831-41. Physiopathology and etiology of stone formation in the kidney and the urinary tract. Evan AP1.

Gastroenterology. 1992 Aug;103(2):566-70. The sequence of biliary events preceding the formation of gallstones in humans. Marks JW1, Bonorris GG, Albers G, Schoenfield LJ.

Practitioner. 2015 Jun;259(1783):15-9, 2. Diagnosis and treatment of gallstone disease. Lee JY, Keane MG, Pereira S.

Ann Intern Med. 1998 Apr 1;128(7):534-40. Beverage use and risk for kidney stones in women. Curhan GC1, Willett WC, Speizer FE, Stampfer MJ.

Am J Epidemiol. 1996 Feb 1;143(3):240-7. Prospective study of beverage use and the risk of kidney stones. Curhan GC1, Willett WC, Rimm EB, Spiegelman D, Stampfer MJ.

Compr Ther. 1994;20(9):485-9. Dietary factors and kidney stone formation. Curhan GC1, Curhan SG.

Aliment Pharmacol Ther. 2000 May;14 Suppl 2:51-3. Review: low caloric intake and gall-bladder motor function. Festi D1, Colecchia A, Larocca A, Villanova N, Mazzella G, Petroni ML, Romano F, Roda E.

J Am Diet Assoc. 2001 Mar;101(3):326-31. Diets with either beef or plant proteins reduce risk of calcium oxalate precipitation in patients with a history of calcium kidney stones. Massey LK1, Kynast-Gales SA.

Eur Urol. 2009 Jul;56(1):72-80. Diet, fluid, or supplements for secondary prevention of nephrolithiasis: a systematic review and meta-analysis of randomized trials. Fink HA1, Akornor JW, Garimella PS, MacDonald R, Cutting A, Rutks IR, Monga M, Wilt TJ.

J Am Diet Assoc. 1993 Aug;93(8):901-6. Effect of dietary oxalate and calcium on urinary oxalate and risk of formation of calcium oxalate kidney stones. Massey LK1, Roman-Smith H, Sutton RA.

Arch Ital Urol Androl. 2015 Jul 7;87(2):105-20. Dietary treatment of urinary risk factors for renal stone formation. A review of CLU Working Group. Prezioso D1, Strazzullo P, Lotti T, Bianchi G, Borghi L, Caione P, Carini M, Caudarella R, Gambaro G, Gelosa M, Guttilla A, Illiano E, Martino M, Meschi T,Messa P, Miano R, Napodano G, Nouvenne A, Rendina D, Rocco F, Rosa M, Sanseverino R, Salerno A, Spatafora S, Tasca A, Ticinesi A, Travaglini F,Trinchieri A, Vespasiani G, Zattoni F; CLU Working Group.

Ann Intern Med. 1998 Mar 15;128(6):417-25. The relation of physical activity to risk for symptomatic gallstone disease in men. Leitzmann MF1, Giovannucci EL, Rimm EB, Stampfer MJ, Spiegelman D, Wing AL, Willett WC.

N Engl J Med. 1999 Sep 9;341(11):777-84. Recreational physical activity and the risk of cholecystectomy in women. Leitzmann MF1, Rimm EB, Willett WC, Spiegelman D, Grodstein F, Stampfer MJ, Colditz GA, Giovannucci E.

Magnes Res. 2005 Jun;18(2):123-6. Magnesium therapy for nephrolithiasis. Massey L1.

J Urol. 1997 Dec;158(6):2069-73. Potassium-magnesium citrate is an effective prophylaxis against recurrent calcium oxalate nephrolithiasis. Ettinger B1, Pak CY, Citron JT, Thomas C, Adams-Huet B, Vangessel A.

Les calculs, ou lithiases, sont des amas de cristaux qui se forment au niveau du rein ou de la vésicule biliaire. Ces concrétions de sels minéraux et d’acides obstruent les conduits d’excrétion de l’urine ou de la bile et sont susceptibles de provoquer des douleurs violentes et des lésions.

Une crise de calculs relève donc de l’urgence médicale, la plus impressionnante est la crise de colique néphrétique qui provoque des douleurs insoutenables dans le bas du dos.

L’approche en médecine alternative est essentielle pour prévenir la formation de ces cailloux, d’autant plus que le taux de récidive est élevé.

 


  • Hydratation

Une consommation insuffisante d’eau est le principal facteur d’apparition des calculs urinaires. En effet elle détermine la concentration de sels minéraux et d’acides dans les urines.

La bile se compose essentiellement d’eau, une déshydratation chronique aura également un effet sur les lithiases biliaires.

Buvez régulièrement, en dehors des repas, en évitant toutefois les eaux riches en calcium.

 


  • Alimentation

Les calculs rénaux et biliaires sont un mal de nos sociétés modernes: en période de restriction alimentaire ils disparaissent.

Un déséquilibre acido-basique va entraîner le relâchement de sels minéraux dans la circulation. Il convient donc de limiter la consommation de viande rouge, de charcuterie, de produits laitiers, de jus de fruits concentrés et de sucres raffinés.

Privilégiez les fruits et les légumes (sauf les épinards et blettes riches en oxalate) qui empêchent la cristallisation des sels grâce à leur richesse en citrate et en potassium. Le citron est particulièrement indiquée : consommez en régulièrement en diluant le jus dans un verre d’eau.

Les conseils pour l’adoption d’une nutrition saine sont détaillés dans le dossier Alimentation et Santé

 


  • Activité physique

Pratiquer des exercices réguliers diminue le risque de développer des calculs. Privilégiez des activités douces d’au moins 30 minutes (marche, natation, Pilate, yoga…), 3 à 5 fois par semaine.

 


  • Phytothérapie

Pour les calculs urinaires :

Magnésium : par son action sur l’absorption du calcium et de l’oxalate, il a un effet protecteur sur la formation des calculs rénaux.

Aubier de tilleul : il stimule les organes émonctoires, dont le rein. C’est un puissant draineur.

– Plante diurétiques : pour augmenter la production urinaire et favoriser l’élimination, l’ortie, le pissenlit, la prêle des champs et l’asperge sont recommandés. A consommer en soupe ou en infusion.

– Huiles essentielles : l’eucalyptus citronné dilate les voies urinaires et favorise l’élimination. Mélangez 2 gouttes dans un peu d’huile végétale et massez la zone douloureuse 4 à 6 fois par jour jusqu’à amélioration.

 

Pour les calculs biliaires :

Chardon-Marie : stimule les fonctions hépato-biliaires et possède des capacités de détoxification. La consommation d’artichaut, de radis noir et de pissenlit est également recommandée.

– Vinaigre de cidre : il peut être utilisé aussi en cas de crise. Diluez 50ml de vinaigre de cidre dans un verre d’eau ou de jus de fruit.

– Huiles essentielles : la menthe poivrée a une action antalgique efficace en cas de calculs biliaires. Massez la zone douloureuse avec 2 gouttes, 2 à 3 fois par jour.

 


  • En cas de colique néphrétique

Plongez vous jusqu’à la taille dans un bain très chaud, le soulagement est immédiat et permettra d’attendre le médecin plus sereinement.

Ne buvez pas de grosses quantités d’eau afin de ne pas augmenter la pression en amont du calcul.

Pin It on Pinterest

Share This