L'Infection Urinaire

3

Les essentiels

Phytothérapie

Probiotiques oraux ou vaginaux

Echinacée

Sources

Altern Med Rev. 2008 Sep;13(3):227-44. Natural approaches to prevention and treatment of infections of the lower urinary tract. Head KA1.

Case Rep Med. 2014;2014:698758. Efficient and cost-effective alternative treatment for recurrent urinary tract infections and interstitial cystitis in women: a two-case report. Mansour A1, Hariri E1, Shelh S2, Irani R3, Mroueh M4.

AORN J. 2000 Mar;71(3):525-30, 533-6, 538. Diagnosis, treatment, and lifestyle changes of interstitial cystitis. Henderson LJ1.

Cochrane Database Syst Rev. 2015 Jun 4;6:CD010446. Chinese herbal medicine for treating recurrent urinary tract infections in women. Flower A1, Wang LQ, Lewith G, Liu JP, Li Q.

Tech Urol. 2001 Mar;7(1):44-6. Treatment of interstitial cystitis with a quercetin supplement. Katske F1, Shoskes DA, Sender M, Poliakin R, Gagliano K, Rajfer J.

Maturitas. 2014 Sep;79(1):8-13. You are what you eat: the impact of diet on overactive bladder and lower urinary tract symptoms. Robinson D1, Giarenis I2, Cardozo L2.

J Food Prot. 2014 May;77(5):738-44. A mixture of Lactobacillus casei, Lactobacillus lactis, and Paenibacillus polymyxa reduces Escherichia coliO157:H7 in finishing feedlot cattle. Stanford K1, Bach S2, Baah J3, McAllister T4.

L’inflammation de la vessie ou des autres organes du système urinaire est provoquée par la prolifération de bactéries intestinales du type Escherichia Coli. Ces bactéries sont naturellement présentes dans les intestins mais dans certaines conditions elles vont coloniser la vessie, provoquant une cystite, et parfois même le rein provoquant une pyélonéphrite.

De nombreuses femmes et jeunes filles sont touchées au cours de leur vie, parfois à répétition, ce qui signale un système immunitaire affaibli et une flore intestinale dégradée.

 


  • Les conseils de base

– Aller aux toilettes régulièrement. Il faut éviter de se retenir d’uriner.

– Hygiène : Les bactéries peuvent provenir de l’anus. En plus de nettoyer régulièrement les zones anales et génitales avec des produits non agressifs, il faut éviter de s’essuyer de l’arrière vers l’avant après être allé à la selle.

– Rapports sexuels : la cystite a été longtemps appelé « maladie de la lune de miel » car elle apparaît souvent après l’acte sexuel. Il est important d’uriner tout de suite après les rapports et utiliser un lubrifiant en cas de sécheresse vaginale.

– Moyen de contraception : L’utilisation d’un diaphragme peut empêcher la vessie de se vider complètement et favoriser la prolifération bactérienne.

 


  • Augmenter la quantité d’urine

Les femmes touchées par la cystite ont tendance à diminuer leur hydratation pour éviter les douleurs aux toilettes. Pourtant il faut réaliser une sorte de purge du système urinaire en buvant une quantité importante d’eau au cours de la journée (environ 3 litres).

Quelques plantes infusées vont aider à augmenter le flux urinaire et à évacuer les bactéries: la canneberge (cranberry), l’ortie, l’hibiscus, le raifort ou la prêle des champs. Pour une utilisation plus simple il existe un complément nutritionnel efficace qui regroupe certaines de ces plantes.

Les queues de cerise : Si vous tombez dans la bonne saison, recouvrir largement d’eau des queues de cerise pendant 12h pour les faire macérer, puis les faire bouillir 5 minutes. Filtrer et boire tout au long de la journée.

Les navets, céleri, fenouil et oignon sont également de bons diurétiques.

 


  • Renforcer la flore intestinale

Le traitement médicamenteux propose logiquement la prise d’antibiotique. Malheureusement cela va entraîner la dégradation de la flore intestinale, affaiblissant la protection bactérienne et laissant la porte ouverte à une récidive. Une prise de probiotiques est donc conseillée pour renforcer le microbiote.

 


  • Restaurer la flore vaginale

Le principe est le même : la prise de probiotiques. Il existe maintenant des outils permettant de les appliquer localement.

Ovules aux probiotiques. A ne pas prendre pendant le traitement antibiotique.

Tampon aux probiotiques lors des règles. Disponible en pharmacie

 


  • Stimuler le système immunitaire

L’Echinacée est une plante antibactérienne et stimulante du système immunitaire, elle est particulièrement indiquée dans la prise en charge des infections urinaires.

 


  • Alimentation

– Évitez les sucres raffinés (sucre blanc, sodas, confiseries…). Escherichia Coli est une bactérie qui prolifère aisément dans les milieux riches en sucre, notamment chez les diabétiques.

– Consommez des aliments riches en fibres (fruits et légumes frais…) afin d’éviter la constipation : elle favorise la prolifération microbienne dans les organes du petit bassin.

Plus de détails dans l’article Alimentation et Santé

 


  • Quercétine

La quercétine est un flavonoïde qui diminue l’irritation de la vessie. Il est préconisé avant tout dans le cas d’une cystite interstitielle.

 

Pin It on Pinterest

Share This