L'Algodystrophie

Sources

BMJ. 2015 Jul 29;351:h2730. Complex regional pain syndrome. Bruehl S1.

Best Pract Res Clin Rheumatol. 2015 Feb;29(1):71-6. The words of pain in complex regional pain syndrome. Casale R1, Atzeni F2, Masala IF3, Sarzi-Puttini P4.

Phys Med Rehabil Clin N Am. 2014 May;25(2):291-303. Complex regional pain syndrome: diagnosis and treatment. Freedman M1, Greis AC2, Marino L3, Sinha AN3, Henstenburg J3.

Arch Phys Med Rehabil. 1994 Apr;75(4):442-6. Reflex sympathetic dystrophy: early treatment and psychological aspects. Geertzen JH1, de Bruijn H, de Bruijn-Kofman AT, Arendzen JH.

Eur J Orthop Surg Traumatol. 2015 May;25(4):637-41. Role of vitamin C in prevention of complex regional pain syndrome after distal radius fractures: a meta-analysis. Meena S1, Sharma P, Gangary SK, Chowdhury B.

J Bone Joint Surg Am. 2007 Jul;89(7):1424-31. Can vitamin C prevent complex regional pain syndrome in patients with wrist fractures? A randomized, controlled, multicenter dose-response study. Zollinger PE1, Tuinebreijer WE, Breederveld RS, Kreis RW.

Arch Intern Med. 1993 Mar 8;153(5):661, 665. Acupuncture for reflex sympathetic dystrophy. Fialka V, Resch KL, Ritter-Dietrich D, Alacamlioglu Y, Chen O, Leitha T, Kluger R, Ernst E.

L’algodystrophie est une affection chronique qui survient généralement après une fracture ou une chirurgie. Les causes sont mal identifiées mais il existe une hyper réactivité du système nerveux associée à des troubles de la circulation. La douleur est intense ou lancinante, l’articulation est gonflée, la peau est mince, brillante et sensible au toucher.

L’algodystrophie est particulièrement invalidante, tout d’abord au niveau de l’articulation touchée (poignet, cheville, genou…), puis au niveau psychologique puisque la guérison peut être longue et les traitements conventionnels souvent inefficaces.

Les médecines douces proposent des solutions complémentaires et naturelles pour diminuer les symptômes et le temps de guérison.

 


  • Hygiène de vie

– Alimentation : Adopter une nutrition saine permet de diminuer l’inflammation et l’acidité de l’organisme, ce qui favorise la guérison.

– Oméga-3: ils protègent les vaisseaux et le système nerveux. On les trouve dans les chairs de poissons gras (saumon, sardines…), les huiles de poisson et certaines huiles végétales (colza, lin, périlla…), les noix ou en complément alimentaire.

Vitamine C : plusieurs études ont démontré l’efficacité de la vitamine C dans la prévention de l’algodystrophie. Son action antioxydante et réparatrice des os et des petits vaisseaux en fait une alliée de choix.

– Stopper la cigarette : le tabac altère la qualité des tissus et empêche une bonne assimilation de la vitamine C.

 


  • Phytothérapie

La phytothérapie apporte une aide précieuse dans la prise en charge de l’algodystrophie. Pour une efficacité renforcée, vous pouvez cumuler l’utilisation des produits naturels suivants :

Argile verte : permet de limiter l’inflammation et la congestion. Placez un cataplasme ou une bande d’argile une heure par jour ou pendant la nuit.

– Huiles essentielles : pour diminuer la douleur et réguler le système neurovégétatif. Mélangez 2 gouttes de Lavande vraie, 2 gouttes de Gaulthérie couchée et une goutte d’Hélichryse italienne dans 10 gouttes d’huile végétale (arnica, amande douce…). Massez délicatement la zone touchée 2 à 3 fois par jour.

Prêle des champs : elle a une action reminéralisante et elle agit sur le gonflement.

Vigne rouge, Hamamélis et Mélilot: leur association favorise une bonne circulation sanguine.

 


  • Techniques manuelles

– Kinésithérapie : les séances sont à mettre en place rapidement après le diagnostic afin de conserver une certaine mobilité de la zone touchée.

– Ostéopathie : permet de limiter l’irritation du système nerveux sympathique grâce à la libération des tensions mécaniques.

– Acupuncture : relance les énergies dans les organes et les méridiens. A un effet positif sur la douleur et le temps de guérison.

Pin It on Pinterest

Share This