Les Acouphènes

3

Les essentiels

Ostéopathie

Huiles essentielles

Ginkgo Biloba

Sources

http://www.cochlea.eu/pathologie/acouphenes-mecanismes

http://www.france-acouphenes.org/

Laryngoscope. 1998 Mar;108(3):305-10.Effect of melatonin on tinnitus. Rosenberg SI1, Silverstein H, Rowan PT, Olds MJ.

Otolaryngol Head Neck Surg. 2006 Feb;134(2):210-3. The effects of melatonin on tinnitus and sleep. Megwalu UC1, Finnell JE, Piccirillo JF.

Braz J Otorhinolaryngol. 2006 Mar-Apr;72(2):182-6. Acupuncture for tinnitus immediate relief. Okada DM1, Onishi ET, Chami FI, Borin A, Cassola N, Guerreiro VM.

B-ENT. 2007;3 Suppl 7:75-7. Ericksonian hypnosis in tinnitus therapy. Maudoux A1, Bonnet S, Lhonneux-Ledoux F, Lefebvre P.

PLoS One. 2014 Dec 12;9(12):e114711. doi: 10.1371/journal.pone.0114711. eCollection 2014. Association of dietary factors with presence and severity of tinnitus in a middle-aged UK population. McCormack A1, Edmondson-Jones M2, Mellor D3, Dawes P4, Munro KJ5, Moore DR6, Fortnum H2.

Les acouphènes sont une perception auditive en l’absence de bruit externe. Souvent accompagné d’une baisse de l’audition, ces sifflements ou bourdonnements sont difficile à supporter, pouvant influencer considérablement la vie quotidienne.

On peut se sentir isolé, coincé avec ce bruit qui rend fou. C’est le point délicat acouphènes : on en vient rapidement à penser qu’il y a une part de psychologique et on tombe dans un cercle vicieux, le mal-être devenant de plus en plus important et les bruits de plus en plus intenses.

Aujourd’hui le mécanisme des acouphènes est devenu plus clair. Même si la fatigue et le stress augmente le phénomène, c’est bien vers une cause mécanique qu’il faut se tourner et non pas psychologique.

La consultation chez un ORL devra être le premier réflexe, pour essayer de repérer la cause et de réunir des informations. Pour pouvoir prendre un peu de distance par rapport à un acouphène il faut le comprendre et l’apprivoiser.

Les solutions naturelles sont nombreuses et devront souvent être associées entre elles pour un bénéfice sur le long terme. Trouver le chemin vers la guérison est parfois compliqué dans le cas des acouphènes, mais il faut avoir conscience qu’il n’y a aucune fatalité.

 


  • L’ostéopathie

La charnière occipito-cervicale a une mobilité réduite chez la plupart des patients présentant des acouphènes. La libération de cette zone, le travail sur la sphère crânienne, sur les reins (rapport avec l’oreille en médecine chinoise) et un rééquilibrage global sont une première étape.

 


  • Le dentiste

Certains problèmes de dents pourront entraîner des acouphènes. Il est donc important d’effectuer un bilan complet, en demandant à son dentiste de vérifier l’alignement de la mâchoire. En effet, en cas de déséquilibre les tensions musculaires et tissulaires inhérentes auront un impact sur l’oreille.

 


  • L’acupuncture

Un traitement énergétique en acupuncture permet dans de nombreux cas de diminuer l’intensité des sifflements.

 


  • Les huiles essentielles (d’après Danièle FESTY)

ylang-ylang 1 goutte

gaultherie 1 goutte

lentisque pistachier 1 goutte

cyprès 1 goutte

hélichryse italienne 1 goutte

estragon 1 goutte

Huile végétale d’amande douce 3 gouttes

Appliquez en massage autour de l’oreille 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Il existe également une synergie d’huiles essentielles et d’huile végétale apaisante: SOS acouphènes

 


  • Travailler sur les troubles associés

Il faut tenter de diminuer les symptômes associés.

Un état de stress, de l’anxiété ou de la dépression accompagnent très souvent les acouphènes. L’hypnose Ericksonienne donne des résultats encourageants.

Un état de fatigue intense, physique et psychologique, renforce les troubles. Parmi les solutions naturelles le Ginkgo Biloba est particulièrement indiqué puisqu’il permet également de relancer la circulation sanguine et de limiter les troubles de l’audition.

Un sommeil perturbé aura les même conséquences. Selon plusieurs études la mélatonine agit à la fois sur le sommeil et les perturbations auditives.

L’hypertension est à surveiller et a traiter. Si vous êtes concernés, référez-vous au dossier Hypertension

 


  • Réduire certains facteurs aggravants

L’exposition au bruit est bien évidemment à éviter. L’alcool, le café et les aliments très sucrés ont tendance à aggraver le phénomène.

Certains médicaments, pris sur le long terme, sont toxiques pour l’oreille. Si l’apparition des acouphènes correspondant à la prise d’un traitement médicamenteux, avertissez votre médecin et évacuez les toxines en drainant le foie.

Pin It on Pinterest

Share This